Note perso sur Charles Barbaroux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Bart le Jeu 11 Juin - 8:59

Portrait du plus jeune girondin, Charles Barbaroux (1767-1794), mort à l’âge de 28 ans. Député des bouches-du-Rhône à la Convention, aussi célèbre pour sa beauté physique que Saint-just, tous deux du même âge, il était" l'antinoüs" de la Gironde, ce que Saint-Just était "l'archange de la Terreur" de la Montagne. C'était lui qui a popularisé l'hymne nationale "La marseillaise". Curieusement, Barbaroux avait tout d’un montagnard, tempérament fougueux, ardent jacobin et opposant de la Monarchie constitutionnelle, lors de son premier séjour à Paris, il était lié avec Robespierre & Marat, et c’était lui qui a fait venir le bataillon des fédérés de Marseille, assurant ainsi le succès de l’insurrection du 10 aôut ; il poussa la Convention à voter le procés du Roi ; pourtant peu à peu il se détacha d’eux et sera l’un des proches amis de Madame Roland et un adversaire acharné de la Montagne, membre des commissions des 12 dont le rôle était de contrôler les abus de la Commune notamment les massacreurs de septembre. Marat l'accusa de jouer le dictateur à Marseille en contrôlant le commerce des sucres. Ce qui était faux, Barbaroux appliqua tout simplement le libéralisme, politique économique chère à la Gironde.

Il sera donc décrété d’accusation en juin 1793 ; Barbaroux se réfugiera à Caen, et deviendra l’un des chefs des fédéralistes avec Buzot (l’ami intime de Manon Roland), Guadet & Pétion. C’était aussi à Caen que Charlotte Corday avait obtenu un entretien avec lui, mais rien ne prouve qu’il avait incité celle-ci à assassiner Marat. Après la déroute de l’armée Girondine, il se réfugia à Bordeaux avec sept chefs Girondins (Buzot, Pétion, Guadet, Louvet, salles, Valady). Pendant sept mois, il vivait caché avec Pétion & Buzot chez un Perruquier à Saint-Emilion, et correspondait régulièrement avec Guadet & Salles. Lorsqu’en juin 1794, apprenant l’arrestation de Guadet et de Salles, les trois proscrits décidèrent de partir vers l’Espagne pour ne pas compromettre leur hôte. Sur le chemin ils ont rencontré le régiment des volontaires qu’ils ont pris pour des sans-culottes à leur recherche, Buzot et Pétion ont pu échapper, Barbaroux, ne pouvant courir, a tiré le pistolet sur sa tempe. Alertés, le régiment arrive et trouve un homme inondé de sang, la mâchoire fracassée, soufflant très fort et se retournant en tous sens comme s’il agonisait. Le pauvre Barbaroux est ramené à Bordeaux pour un interrogatoire et guillotiné presque agonie le 25 juin 1794, le même jour, un paysan dans les environs a retrouvé deux corps déchiquetés par des loups et méconnaissables, ils s’agissaient de Buzot et Pétion, qui se sont suicidés presque le même jour où Barbaroux est mené à l’échafaud...... Barbaroux avait 28 ans ...... Curieusement, presqu’un mois plus tard le 9 thermidor, son pire ennemi, Robespierre, essaya aussi de tirer une balle sur sa tempe, souffrant, la mâchoire fracassée, le lendemain il portera sa tête sur l’échafaud.

Alexandre Dumas, dans son grand volume «mémoire d’un jeune médecin», lui avait rendu hommage pour sa bravoure lors de la journée de la chute de la royauté :

« Barbaroux, nous l'avons dit, écrivait, vers le commencement de juillet, à Rebecqui : « Envoie-moi cinq cents hommes qui sachent mourir ! »
Quel était l'homme qui pouvait écrire une pareille phrase, et quelle influence avait-il donc sur ses compatriotes ?
Il avait l'influence de la jeunesse, de la beauté, du patriotisme.
Cet homme, c'était Charles Barbaroux, douce et charmante figure
»
(Comtesse de Charny Tome III– les cinq cents hommes de Barbaroux -Chapitre CXLVII).





Dernière édition par Bart le Dim 23 Mai - 9:44, édité 2 fois

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Bart le Mer 16 Sep - 12:03

Barbaroux à 20 ans, vêtu du costume de l'Ancien Régime.


_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  DA SYLVA le Lun 24 Mai - 13:55

Extrait des Mémoires de Barbaroux sur le choix du prénom de son fils Ogé:

"Je fus avec Annette* et ma mère, avec quelques amis, présenter mon fils à l'église: car les officiers publics n'étaient pas encore établis. Le baptême n'est rien aux yeux des philosophes; mais la cérémonie, quelle qu'elle soit, par laquelle on transmet son nom à son fils, est bien intéressante pour un père. Le mien fut appelé Ogé Barbaroux.

Ogé était un homme de couleur, venu de Saint Domingue en France avec Raymond, pour y réclamer des droits que Louis XIV lui même n'avait pas méconnus. Il combattait avec les armes de la raison les affreux systèmes de l'hôtel Massiac, lorsqu'il apprit que la persécution des blancs avait fait soulever quelques mulâtres. Il part pour arrêter un mouvement qui pouvait rendre odieuse la plus belle cause, et pour sauver à la fois les blancs et ses frères de couleur.

A son arrivée, les choses étaient trop avancées, pour tenter un accommodement. Les blancs avaient eux mêmes soulevés l'insurrection des nègres, qu'ils ont ensuite voulu attribuer aux écrits des philosophes et aux mulâtres. Ogé, à la tête des siens, fut d'abord victorieux: il enveloppe un parti de blancs, le fait prisonnier, lui pardonne et le renvoie. Peu de temps après il est lui même enveloppé par les blancs, il est pris, et les blancs le font expirer sur la roue.

J'ai voulu que mon fils portât son nom avec le mien, parce que c'est celui d'un brave homme qui sentait la dignité pour tous les hommes et savait la défendre. Puisse-t'il un jour, en recherchant les motifs de mon choix, gémir de la conquête de l'Amérique, la plus affreuse des calamités humaines; penser qu'il y reste encore des esclaves à soulager..."

Catherine Pons, sa compagne, morte en 1820.
avatar
DA SYLVA
Citoyen

Nombre de messages : 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Bart le Mar 25 Mai - 16:18

Merci Antoine pour ce complément d'info. sunny

Ogé Barbaroux, le fils du député girondin, s’intéressa à la condition d’esclave, pendant ses années passées à l'Ile Bourbon, dès son arrivée, son premier acte officiel consista à faire appliquer l’ordonnance royale du 4 Mars 1831 qui classe la traite des noirs parmi les crimes passibles des travaux forcés.

Cordialement.

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Blason de Ponthieu le Jeu 9 Aoû - 15:03

Bonjour,

Je suis à la recherche du feuilleton " la comtesse de Charny ", je pense que ce feuilleton n'est, hélas, jamais sorti en vhs ou dvd.

Pouvez vous m'aider s'il vous plait. Merci.
avatar
Blason de Ponthieu
Citoyen

Nombre de messages : 6

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Bart le Ven 10 Aoû - 19:53

Bonsoir Blason,

J'ai encore mieux pour vous, j'ai non seulement les 15 épisodes de la comtesse de Charny dont je les conserve précieusement car il n'y aura plus de rediffusions (à mon avis) ; mais en plus j'ai aussi dans la même collection :

- Joseph Balsamo, comte de Cagliostro

- Le chevalier de Maison-Rouge

Je suis actuellement en vacances, mais contactez moi par MP et je vous dirai ce qu'il faut faire dès mon retour Smile

A bientôt.

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Blason de Ponthieu le Sam 11 Aoû - 13:34

cool vous avez la trilogie Smile merci merci merci
vraiment sympa, je vous envoie mes coordonnées , bonnes vacances
avatar
Blason de Ponthieu
Citoyen

Nombre de messages : 6

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note perso sur Charles Barbaroux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum