la faction gironde ou un groupe d'amis?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  angepitou2001 le Ven 26 Aoû - 20:00

bonsoir Bart,

je suis très intéressé par la partie girondine. Malheureusement, je ne connais pas grand chose sur eux. Et puis, sur d'autres forum, on découvre des horreurs versées à leur encontre, en particuliesr les robesperristes.

donc, peux-tu me dire si les girondins sont une faction traitresse à la nation ou ce sont des amis de longues dates. j'ai appris que Brissot, le chef girondin connaissait les roland en particulier Manon (une de mes grandes administratrices) avant la RF. est-ce exact? et les autres, les bordelais, est-ce avant ou après la RF? :study:

merci pour ta réponse


Dernière édition par le Lun 26 Fév - 18:41, édité 1 fois
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Girondins

Message  Bart le Sam 27 Aoû - 12:11

bonjour Angepitou2001, Very Happy

bienvenue dans le forum, Merci d'avoir posté ce thème, je suis ravie de t'apporter quelques éclaircissements : sunny

L’expression « les Girondins » est apparue au 19 ème siècle, c’est Alphonse de Lamartine dans son « histoire des Girondins » qui a popularisé ce nom dans son sens large pour par parler de Brissot et ses amis. Sous la Révolution, le nom « Girondins » était réservé aux élus du département de la Gironde, les bordelais Vergniaud, Gensonné, Guadet, Ducos…

Pour Parler de Madame Roland, Brissot, Vergniaud, Buzot, Guadet, Barbaroux, Pétion etc… on disait parfois les « brissotins », les « Rolandins », les « buzotins » et les « pétitionnistes ».

Sous la législative et la Convention, ces hommes formaient un groupe d’environ 160 députés, ce n’est pas un parti organisé, ce sont des amis, ayant les mêmes passions pour la liberté et la république, qui se sont assemblées. La plupart de ces députés se sont connu bien avant la Révolution :

- Brissot a connu Pétion dès l’enfance qui lui a présenté sous la Constituante Buzot et Robespierre.

- Lanthenas et Bosc ont parlé de Manon Roland à Brissot qui éprouve une grande estime pour ses idées républicaines et lui présente Buzot (qui deviendra plus tard l’amoureux de Manon).

- Sous la Législative, Vergniaud, Guadet et Gensonné, intéressés par la cause de l’émancipation des noirs, se sont liés d’amitié avec Brissot, fondateur de la société des amis des noirs.

- Barbaroux et les marseillais viennent grossir le groupe, animé par son admiration pour Manon Roland, Barbaroux se lie d’amitié avec le couple Roland,

- Louvet, rejeté par le Club des jacobins sous la Constituante à cause de la calomnie de Robespierre lui reprochant d’avoir écrit des romans contre les mœurs (le chevalier de Faublas), se voit accueilli à bras ouverts par Brissot et Madame Roland qui lui ont offert le métier de journaliste puis député.

- Condorcet, rejeté par les royalistes et déçu par la fuite de Louis XVI, s’est rejoint à Brissot par sa passion pour la République.
- L’abbé Fauchet s’est réuni aux bordelais pour sa lutte contre les prêtres réfractaires refusant de reconnaître la constitution civile du Clergé.

- Isnard et Valazé ont une aversion pour la Monarchie et les rois, se sont rapprochés de Brissot.

- Dumouriez a connu Gensonné qui lui a présenté les Girondins et Madame Roland.

Tous ces hommes avaient un but : Etablir la République et la Démocratie et abolir la Monarchie absolue. Il n’ y avait en eux rien de conspiration. D’ailleurs, ils se vantent souvent d’agir en pleine indépendance d’esprit car chacun vote selon son opinion personnel et c’est à cause de cela ils ont été abattu par Robespierre et les Montagnards. S’ils formaient une
« faction », peut-être qu’ils n’auront pas connu la chute. Les Montagnards l’ont appelés à tort de « faction » pour mieux les discréditer et surtout à cause de la jalousie du prestige des Girondins.

En effet, Sous la Révolution, les Girondins ont été des grands orateurs, surtout Vergniaud était appelé « l’aigle de la Gironde », comme François Furet le souligne « ni Branave, ni Robespierre, ni Mirabeau, ne surent remuer une salle comme le firent plus tard les orateurs de la Gironde ». Robespierre était souvent en proie à la jalousie lorsque Vergniaud parle à la Tribune. Les Girondins étaient élégants, beaux, jeunes et éloquents. Tout le contraire de leurs adversaires les Montagnards qui affichent leurs apparences physiques de sans-culottes : cheveux gras, très mal vêtus et vêtement déchirés. Tout ça dans le but de discréditer les Girondins et pour montrer aux sans-culottes parisiens que ces derniers sont des riches et des royalistes. Les pauvres Girondins ont été calomnié de tous part : accusés de favoriser la politique des riches contre les pauvres, d’être vendus aux royalistes et d’avoir porté atteinte à la République alors qu’il faut rappeler que ce sont eux les fondateurs de la République !!! :cry:
La Calomnie de Robespierre et des Montagnards ira jusqu’au paroxysme, voici un petit exemple parmi d’autres qui illustre la bassesse de ces hommes prêts à tout pour discréditer les Girondins :

Les massacres de septembre 1792 dont la paternité est attribuée à la commune (les Montagnards) : 1300 prisonniers massacrés dans les prisons : Marat a encouragé les tueries, Danton alors ministre de la justice a laissé faire et Robespierre a approuvé. Brissot et M.Roland ont manqué de se faire assassiner. Les Girondins ont décidé de combattre les responsables de ces massacres mais à chaque fois ils se heurtent aux sans-culottes parisiens appuyaient par Robespierre les menaçant mais finalement en Mars 1793, ils ont parvenu a voté un décret pour poursuivre les assassins.

A la même période, la femme de Danton est morte en couche pendant que celui-ci est parti en mission en Belgique. Ce n’est qu’un drame domestique certes malheureux mais qui arrive souvent à tous les couples du XVIIIème siècle. Mais les Montagnards ont profité pour associer ce drame ménager à la politique. Ils ont osé accuser les députés Girondins d’être les responsables de la mort de cette femme. Robespierre écrit à Danton : « faisons bien ressentir les effets de notre douleur profonde aux tyrans qui sont les auteurs de nos malheurs publics et de nos malheurs privés ».
Quelques heures après la mort de cette femme, Collot d’Herbois pleure au club des jacobins :
« Les Girondins ont fait périr une citoyenne que nous regrettons, que nous pleurons tous ! Ah ! payons lui le tribut de nos larmes ! elle est bien digne, la généreuse femme du Citoyen Danton ! Son mari était absent, elle était gisante sur son lit ; elle venait d’enfanter un nouveau citoyen et c’est le moment qu’ont choisi Roland et ses amis pour représenter Danton comme l’instigateur des massacres de septembre, son épouse a reçu le coup de la mort en lisant dans les journaux cette infâme imputation ».

Voilà une petite anecdote parmi les 100 coups des montagnards pour discréditer la Gironde et monter la tête des parisiens contre eux. On peut voir à quel degré de bassesse les montagnards ont livré bataille aux Girondins pour les envoyer plus tard à la guillotine.


Voilà j'espère avoir apporté quelques points essentiels sur la Gironde. sunny

Cordialement,

Bart sunny
Evil or Very Mad

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  angepitou2001 le Dim 28 Aoû - 19:30

bonsoir bart,

je te remercie beaucoup pour ce long éclaircissement. je comprends mieux à présent leur rôle joué pendant la RF.

dis-moi, serait-ce possible que tu me renseignes sur certains ouvrages à lire leur concernant.

je te remercie d'avance

angepitou
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Girondins

Message  Bart le Jeu 1 Sep - 18:48

Salut AngePitou,

Excuse-moi pour le retard.... Neutral il y a très peu d'ouvrages historiques concernant les girondins en revanche tu peux trouver dans tous les livres de la Révolution Française les Girondins qui ont leur place soit on fait leur panégyrique soit leur critique...

- les Girondins de Melchior (Bernardine), est un ouvrage de jugement mitigé l'auteur ne prend ni partie ni vraiment critique, c'est très intéressant à lire...

- Brissot de suzanne d'Huart, assez intéressant également pour mieux comprendre la personne du "chef" de la Gironde,

- Histoire des Girondins de Lamartine, à lire mais avec prudence car l'auteur fait trop de panégyrique des Girondins mais il se trompe également sur certains faits historiques (il fait siègé Robespierre dans la Législative Rolling Eyes ) et puis son "fameux banquet des 21 " est imaginaire...

- Vergniaud de Eugène Lintilhac, tu trouveras le vrai rôle joué par le député et son engagement actif dans la politique contrairement à la légende qui veut que Vergniaud soit de nature paresseux... Rolling Eyes

- La légende des Girondins de Edmond Biré, c'est un ouvrage hostile et calomnieux à leur encontre ...mais tu peux le procurer pour mieux comprendre comment les anciens conventionnels vilipendent la parti ...

- Histoire des Girondins et des massacres de septembre de André Cassagnac, également hostile à la Gironde, l'auteur n'hésite pas à vilipender la Gironde en particulier Vergniaud qu'il poursuit d'une plume sarcatique... :cry:

Voilà bonne lecture mon cher AngePitou Smile , dis-moi en fait ton pseudo n'est pas plutôt le nom d'un certain sans-culotte Wink , comment cela se fait que AngePitou s'intéresse à la Gironde ? n'est-ce pas contradictoire ? je plaisante, je suis très contente que tu t'interresse à ces personnages...

Cordialement
Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  angepitou2001 le Ven 2 Sep - 9:04

chère Bart,

Merci pour tout. je vais essayer de lire tous ces ouvrages.

Concernant mon pseudo, je voudrais te dire qu'au départ j'étais un fervent des sans-culottes et un fan des montagnards.

mais, en fil de mes connaissances historiques, j'ai pris conscience que mes montagnards ne sont pas aussi propres qu'ils pretendent. Robespierre, malgré qu'il afffiche publiquement son intégrité et sa vertu, me laissent supposer qu'au fond ce n'est qu'un fanatique qui fait culte de sa personne, et quiconque ne marche pas dans la même voie que lui devient de surcroit un traitre et un ennemie.

après cela bart, c'est normal que je me suis penché sur les girondins, et avec le peu de connaissances que j'ai sur eux, j'ai découvert une vertu et un amour de la liberté et de la solidarité amicale très pointée que je ne trouvais pas chez les montagnards (STP tu peux de me déveloper sur ce point).

Aujourd'hui, je suis un ex-montagnard et un candidat girondin. GIRONDINS, SI VOUS M'ENTENDEZ ADOPTEZ MOI ¨! :bounce: :bounce:
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  Bart le Ven 2 Sep - 23:40

angepitou2001 a écrit:Concernant mon pseudo, je voudrais te dire qu'au départ j'étais un fervent des sans-culottes et un fan des montagnards.
mais, en fil de mes connaissances historiques, j'ai pris conscience que mes montagnards ne sont pas aussi propres qu'ils pretendent. Robespierre, malgré qu'il afffiche publiquement son intégrité et sa vertu, me laissent supposer qu'au fond ce n'est qu'un fanatique qui fait culte de sa personne, et quiconque ne marche pas dans la même voie que lui devient de surcroit un traitre et un ennemie.

Salut Ange,

Tu fais preuve de lucidité, ce que tu dis je suis tout a fait d'accord avec toi sur Robespierre, c'est un fanatique de "SA" raison, quiconque ne marche pas dans ses idées est son ennemi mortel... il a une certaine idée du peuple pur à l'origine mais pourrait être corrompu par des impurs tels que les aristocrates, les modérés, les Girondins etc...avec un tel personnage dont les pensées bien arrêtées, c'est normal que la terreur a vu le jour ....

A part ça, tu es le bienvenue en tant que nouveau Girondin mon cher AngePitou ex-montagnard, je suis contente que tu marches dans cette voie, bien des gens font le contraire ... ils trouvent que les girondins sont arrogants, prétentieux ...
Cordialement,
Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  Bart le Ven 2 Sep - 23:47

angepitou2001 a écrit:après cela bart, c'est normal que je me suis penché sur les girondins, et avec le peu de connaissances que j'ai sur eux, j'ai découvert une vertu et un amour de la liberté et de la solidarité amicale très pointée que je ne trouvais pas chez les montagnards (STP tu peux de me déveloper sur ce point).

Je vais partir en vacances mais dès mon retour je développerais sur ce point.
Cordialement,
Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Girondins

Message  François le Sam 3 Sep - 14:50

Bart a écrit:Les Girondins étaient élégants, beaux, jeunes et éloquents. Tout le contraire de leurs adversaires les Montagnards qui affichent leurs apparences physiques de sans-culottes : cheveux gras, très mal vêtus et vêtement déchirés.

Ca c'est sur ! Cool les Girondins sont élégants et charismatiques tandis que leurs adversaires sont des débraillés ! Laughing on peut prendre pour exemple Marat : l'allure débraillée , sa tête grimaçante de gargouille, son teint bistre et son regard oblique, ses cheveux noirs sortant par mèches grasses du madras crasseux, toute l'apparence physique du personnage est parait-il répugnante... Mad

Chabot affiche également une tenue vestimentaire répugnante, il est connu pour son débraillé et sa saleté : vieille redingote déchirée, cheveux noirs en brousaille... l'abbé Fauchet (un député Girondins) parle de lui : " avant de le voir; on le sent. Mêlez l'odeur nauséabonde de tous les capucins ensemble, les exhalaisons fétides de toutes les coureuses de rues de Paris, les miasmes empestés de tous les malades syphilitiques et vous aurez le parfum de ses moeurs".

Buzot, dans ses mémoires, a décrit les députations de sans-culottes à l'Assemblée :" milles fois je me suis surpris tout prêt à brûler l'odieuse cervelle de quelques-uns de ces monstres. Quelles députations, Grand Dieu ! Il me semblait qu'on eût cherché dans tous les dégorgeoirs de Paris et des grandes villes, ce qu'ils avaient partout de plus sale, de plus hideux, de plus infect. De vilaines figures terreuses, noires ou couleurs de cuivre, surmontées d'une grosse touffe de cheveux gras, avec des yeux enfoncés à mi-tête, ils jetaient avec leurs haleines nauséabondes les plus grossières injures au milieu de cris aigus de bêtes carnassières..."

bonne journée
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  angepitou2001 le Mar 6 Sep - 17:14

Chère Bart,

Merci beaucoup pour tout. j'ai hate de savoir la suite sur nos amis girondins.

en attendant, je te souhaite de très bonnes vacances
:flower:
sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny

angepitou
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  angepitou2001 le Mer 7 Sep - 14:39

françois,

je suis tout à fait d'accord avec ce que tu viens de développer. a ce propos, pourrais-tu me donner les réferences bibliographies concernant ce que tu as développé sur le discours de Buzot.

Dis-moi, qui est Buzot, et quel est son rôle dans la RF. tout ce que je sais ce qu'il est l'ami de madame roland, mais à part ça c'est flou :cry: :?: :?: :?:

angepitou
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ouvrages

Message  François le Jeu 22 Sep - 9:57

angepitou2001 a écrit:françois,

je suis tout à fait d'accord avec ce que tu viens de développer. a ce propos, pourrais-tu me donner les réferences bibliographies concernant ce que tu as développé sur le discours de Buzot.

Dis-moi, qui est Buzot, et quel est son rôle dans la RF. tout ce que je sais ce qu'il est l'ami de madame roland, mais à part ça c'est flou :cry: :?: :?: :?:

angepitou

Salut Angepitou !

Les références que j'ai citées se trouvent dans l'ouvrage de Bernardine Melchior-Bonnet intitulé "les Girondins", ce livre traite sur la politique de la Gironde, il est très intéressant à lire car l'auteur décrit le comportement et le rôle joué par chacun des Girondins (ouvrage déjà cité par notre chère présidente du forum Bart Cool ).

Quant à Buzot, élu député aux états-généreaux, il siègeait à la consitutante avec Robespierre et Pétion en tant que député démocrate de la gauche. La fuite du Roi changea radicalement sa politique, il devient républicain, il est l'amoureux passionné de Manon Roland. Pendant la législative, il retourna dans sa ville natale à evreux et exerça la faonction du président du Tribunal criminel. C'est un ardent républicain qui s'opposa aux bourbons et aux orléans, Manon lui inspira la république. Elu à la Convention, il combat activement la Montagne en qui il soupçonna de viser à la Dictature, il se sépara de Robespierre et se rangea dans le Camp de Brissot et la gironde. A l'assemblée, Buzot lutta contre l'anarchie des Montagnards et proposa de constituer une force départementale pour entourer l'Assemblée contre l'insurrection sans-culottisme...Il demanda la peine de mort contre quiconque proposerait ou tenterait de rétablir la royauté en france; ainsi que le banissement des Orléans ... il sera considéré par la Montagne comme l'un des plus dangereux des Girondins...après la chute des Girondins le 2 juin 1793, Buzot évada de Paris pour soulever les départements... la suite voir les écrits de Bart Cool.

Amicalement,
Vive les Girondins.

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

merci

Message  angepitou2001 le Ven 21 Oct - 22:04

Merci François pour toutes ces précisions, j''y cours pour l'acheter le livre drunken Basketball

AngePitou
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la faction gironde ou un groupe d'amis?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum