Concernant le passé de Marat...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PASSE DE L AMI DU PEUPKE

Message  Bart le Mar 1 Nov - 18:27

Salut Angepitou,

Je vois que l’historien Michelet a été trop dur avec l’Ami du peuple, il le peint comme une sorte de monstre marin hideux sorti tout droit d’un univers fantasque ! Mais, je ne suis pas surprise car le comportement de l’Ami du peuple peut laisser supposer un tel jugement de la part de ses contemporains. C’est d’un drôle de phénomène ce Marat, c’est rare de trouver de tel spécimen de nos jours, bien sûr ses écrits sont incendiaires, mais quand on se penche sur ses biographies on ne peut s’empêcher de rire : ses aventures foireuses qui tournent souvent au ridicule sont en général assez hilarant. Sous la révolution, il se faisait passer pour un persécuté et une victime (surtout des Girondins) car il est le seul qui voyait le danger partout et le seul capable d’offrir au peuple le bonheur et l’équilibre contre les accapareurs de la richesse soit dit en passant la noblesse, les bourgeois, les riches! Alors qu’il était un courtisan de la noblesse et méprisé par eux et se jette dans la haine ; puis un charlatan jamais inégalé usant de toutes sortes d’artifices pour voler ses victimes. J’ai lu quelque part qu’il proposa la dictature comme solution d’un régime idéale pour la France (l’Ami du peuple n’avait pas pensé à la République) et bien entendu le Dictateur qui règnera dans cette France « idéale » est Marat lui-même. Vous imaginer le roi Marat, quelle France on aura (violence, pillage etc ..). Suspect J’ose imaginer ce qu’en sera la France, quoi que je préfère Marat que Napoléon !!! Twisted Evil

Dis-moi Angepitou, j’ai un doute sur Michelet, tu dis qu’il a connu personnellement Marat, il me semble que c’est peu probable car l’historien a vu le jour en 1798 et l’Ami du peuple a été assassiné le 13 juillet 1793 donc c’est impossible que ces deux personnes puissent se voir. Peut-être que tu t’es trompé mais c’est sûr que Michelet en tant qu’historien de la Révolution Française a porté un jugement sévère contre Marat.

E tout cas, je te remercie d’avoir participé activement au forum en général et à ce sujet en particulier, sans toi, peut-être que ce sujet ne sera pas autant passionnel ! sunny

Cordialement,

Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PASSE DE L AMI DU PEUPKE

Message  François le Mer 2 Nov - 8:38

Bart a écrit:mais quand on se penche sur ses biographies on ne peut s’empêcher de rire : ses aventures foireuses qui tournent souvent au ridicule sont en général assez hilarant.

ça c'est vrai ! Surtout quand il s'est viré par les académiciens et qu'il sollicitait une place à Madrid mais en se faisant passer pour un personnage important...et tant d'autres... Cool


Bart a écrit:J’ai lu quelque part qu’il proposa la dictature comme solution d’un régime idéale pour la France (l’Ami du peuple n’avait pas pensé à la République) et bien entendu le Dictateur qui règnera dans cette France « idéale » est Marat lui-même. Vous imaginer le roi Marat, quelle France on aura (violence, pillage etc ..). Suspect J’ose imaginer ce qu’en sera la France, quoi que je préfère Marat que Napoléon !!! Twisted Evil

C'est vrai il a proposé une sorte de dictature et ses écrits sous-entendaient que le Chef de cet "gouvernement" ne peut être que lui-même. Quel Ambiteux, ce Marat ! Mais moi aussi je préfère Marat que ce militaire de pacotille (Napoléon) qui ne sait même aligner une phrase tandis que l'Ami du peuple est tout de même reconnu grand journaliste ! Wink

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PASSE DE L AMI DU PEUPKE

Message  angepitou2001 le Mer 2 Nov - 11:02

Bart a écrit:Salut Angepitou,

Dis-moi Angepitou, j’ai un doute sur Michelet, tu dis qu’il a connu personnellement Marat, il me semble que c’est peu probable car l’historien a vu le jour en 1798 et l’Ami du peuple a été assassiné le 13 juillet 1793 donc c’est impossible que ces deux personnes puissent se voir. Peut-être que tu t’es trompé mais c’est sûr que Michelet en tant qu’historien de la Révolution Française a porté un jugement sévère contre Marat.

E tout cas, je te remercie d’avoir participé activement au forum en général et à ce sujet en particulier, sans toi, peut-être que ce sujet ne sera pas autant passionnel ! sunny

Cordialement,

Bart


Salut bart,

Oups! Embarassed Embarassed Embarassed j'a fait une erreur sur Michelet, c'est toi qui as raison, il est né après la mort de Marat.

j'ai honte de faire une telle erreur Embarassed Embarassed Embarassed me pardonne-tu?
:cry: :cry: :cry:
ange
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PASSE DE L AMI DU PEUPKE

Message  Bart le Ven 4 Nov - 15:01

angepitou2001 a écrit:Oups! Embarassed Embarassed Embarassed j'a fait une erreur sur Michelet, c'est toi qui as raison, il est né après la mort de Marat.

j'ai honte de faire une telle erreur Embarassed Embarassed Embarassed me pardonne-tu?
:cry: :cry: :cry:
ange

OH Angepitou, ce n'est pas grave moi aussi ça m'arrive de faire des erreurs dans la date chronologique, tu es tout excusé !! Wink

Cordialement,
Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Bart le Jeu 11 Sep - 11:03

Salut à tous,

Je relance ce sujet car je viens de finir le livre de Jacques Castelnau " l'ami du peuple". Smile

J'ai dévoré ce livre avec un immense plaisir.. trop marrant le phénomène en question !!! C'est rare de trouver de nos jours un politicien de cette envergure, j'exagère hein? Laughing

Finalement, on peut dire que Marat était un grand jaloux!! Son plus grand rêve c'était de devenir quelqu'un de très populaire : un philosophe ou même un savant pourquoi pas!! Faire partie du membre des académiens.....malheureusement pour lui, il se voit rejeter par ces deux élites qui le traitent de charlatan , alors Marat se venge en trainant ces derniers dans la boue avec ses écrits incendiaires...ce qu'il voulait c'est de détruire la réputation de tous les grands savants ou philosophes comme Cordorcet, Alembert, Voltaire, newton, Laughing Laughing

C'était après cet échec cuisant que le futur chef des sans-culottes, se tourna vers la rue... finalement, notre "ami du peuple" n'était pas aussi sincère dans son engagement politique qu'il nous a laissé croire... ??

Si non, je développerai un peu plus tard sur sa "législation criminelle" : qui caractérise bien avec son auteur.. c'est du pur délire !!!

Ps : Je trouve très révélateur ce passage où l'auteur disait de Marat lors de son séjour à Londres: "il se jette dans la bataille, attiré par l'odeur de la guerre civile, fasciné par le spectacle de la discorde et des passions déchainées"

Very Happy

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Louis le Jeu 11 Sep - 20:55

Coucou Bart

Mdr !! merci d'avoir relancé ce sujet Very Happy

Effectivement il était envieux, dans la galerie des portraits

révolutionnaires, on peut constater aisément que Marat occupe la place

de l'énergumène. John moore disait de lui " aux yeux d'un

peintre de massacre, la tête de Marat serait d'un intérêt inestimable" Wink



Il est évident que tout dans son comportement, l'agitation théatrale et

l'exhibitionnisme ; les discours (appel à l'émeute et au massacre) doivent

être extrêmement choquants pour ses contemporains. pale
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Bart le Sam 13 Sep - 19:46

merci Louis Smile

Toi au moins tu restes fidèle au forum contrairement à d'autres qui le désertent, n'est ce pas François ? Rolling Eyes

& Angepitou également mais bon, pour ce qui concerne Ange c'est devenu une habitude de disparaître pour mieux revenir en fanfaron lol !!

Je n'aurais jamais dû vous présenter Yahoo Q/R, je parie, qu'ils sont entrain de troller !! rabbit

taaa!! J'imagine bien François dans cette position entrain de créer des trolls Wink


Ps : Louis, je développerai plus tard la Législation criminelle de Marat

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Louis le Dim 14 Sep - 11:45

Bart a écrit:Toi au moins tu restes fidèle au forum contrairement à d'autres qui le désertent, n'est ce pas François ? Rolling Eyes

Merci ça fait plaisir à lire !!!!!!!!! toujours fidèle au poste mon capitaine!!!



Bart a écrit:Je n'aurais jamais dû vous présenter Yahoo Q/R, je parie, qu'ils sont entrain de troller !! rabbit

Mdrrr !! exact, j'ai vu hier leur troll rôdait sur la rubrique looooooooooolll

Bart a écrit: taaa!! J'imagine bien François dans cette position entrain de créer des trolls Wink

looooooool bien vu !!

Te souviens-tu de H**** C***, le troll d'Angepitou ? Comment on s'est marré comme des fous !! riiiiiiiir riiiiiiiir
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Bart le Dim 14 Sep - 20:50

Louis a écrit:Te souviens-tu de H**** C***, le troll d'Angepitou ? Comment on s'est marré comme des fous !! riiiiiiiir riiiiiiiir

Oh oui, comment oublier un phénomène pareil, quand je pense que j'ai failli briser mes reins à force de rigoler!! Very Happy
Il nous a fait trop rire, même maintenant que j'y pense ça fait toujours marrant, ça fait presqu'un an déjà !!snif ! peuu !!!
(le plus comique c'était sur la fête du 24 novembre lol) !!
Je crois que tout le monde regrette ce troll, même le clan adverse Neutral

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  François le Lun 15 Sep - 19:23

Bart a écrit:Toi au moins tu restes fidèle au forum contrairement à d'autres qui le désertent, n'est ce pas François ? Rolling Eyes

voyons ma chère Baaaaaaaaaart, ne dis pas de telles sottises, je t'envoie un mail !! peuu !!!

J'y mettrais ma main au feu que ce courtisan de Louis se réjouit de la situation Suspect
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Louis le Lun 15 Sep - 20:59

Héo François t'as fumé la moquette ?? ??????????
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  DA SYLVA le Mer 12 Mai - 17:25

Barbaroux parle de Marat (extrait de ses Mémoires)

"J'ai dit, dans les premiers chapitres de ces Mémoires, qu'en 1788 j'avais fait un cours d'optique sous Marat; je l'ai apprécié comme savant; je dois le faire connaître comme politique.

Un de mes écrits sur la rébellion d'Arles tomba dans ses mains; il m'écrivit pour me complimenter, et m'invita à l'aller le voir. Je m'y rendis, il demeurait alors vis-à-vis le café Richard, dans la rue Saint-Honoré. Je l'entendis, je crus qu'il avait perdu la tête.
Il me dit sérieusement que les Français n'étaient que des mesquins révolutionnaires, et que lui seul avait les moyens de fonder la liberté. Je voulus pressentir le grand-homme. Je parus avide de ses instructions. "Donnez moi me dit-il, deux cent Napolitains armés de poignards et partout à leur bras gauche un manchon en guise de bouclier. Avec eux je parcourrai la France, et je ferai la révolution". Tout ce qu'il ajouta fut de même force: il voulait me prouver que c'était un calcul très-humain d'égorger deux cent soixante mille hommes. Sans doute il avait de la prédilection pour ce nombre, car depuis il a toujours exactement demandé deux cent soixante mille têtes, rarement il allait jusqu'à trois cent mille.

Un pareil entretien n'était pas assez agréable pour que j'y revinsses; mais après m'avoir écrit plusieurs lettres de reproches, il me chercher par Rovère, qui m'entraina dans sa retraite. Marat avait pris gîte dans les mauvaises rues voisines de la place du Palais-Royal, chez Daubigny, espèce d'avocat, puis Jacobin, puis voleur. Nous trouvâmes l'homme célèbre écrivant son journal. Il était pressé; l'imprimeur demandait des feuilles. Il fallait voir avec quelle légèreté Marat faisait ses articles. Sans connaître un homme public, il demandait au premier venu ce qu'il en pensait, et il écrivait. "J'écraserai le scélérat" disait-il. Il avait fait un article contre Degrave. Rovère observa que ce ministre venait à sa sollicitation de rappeler Wigenstein, commandant l'armée du midi. Sans autre examen Marat effaça ce qu'il avait dit de Degrave.

Son journal achevé il nous parla politique. "Nous avions tort de croire que les Français devaient faire la guerre avec des fusils: le poignard était la seule arme qui convint à des hommes libres. Avec un couteau bien affilé, on fait tomber son ennemi dans un bataillon comme au coin d'une rue. L'Assemblée nationale peut encore sauver la France; il faut qu'elle décrète que tous les aristocrates porteront au bras un ruban blanc, et qu'on les pendra lorsqu'on en trouvera trois réunis. Je veux qu'on attende dans les défilés de rues et des promenades les royalistes et les feuillants, et qu'on les égorge: c'est un acte d'humanité".

Je lui fis observer qu'on pouvait de cette manière tuer beaucoup de patriotes: "faible objection! me dit-il. Si sur cent hommes tués il y a dix patriotes, qu'importe! c'est quatre vingt dix hommes pour dix, et puis on ne peut pas se tromper; tombez sur ceux qui ont des voitures, des valets, des habits de soie, ou qui sortent des spectacles, vous êtes sûr que ce sont des aristocrates". On ne voudrait jamais croire que ces propos m'ont été tenus par Marat, si l'on retrouvait dans son journal les mêmes propositions.

Lorsque l'Assemblée législative l'eut décrété d'accusation, il m'écrivit de nouveau et me fit dire que je pourrais le sauver en l'emmenant à Marseille. J'eus la faiblesse de consentir à le voir encore: Duprat et Rovère m'y engagèrent. Rebecqui me disait que dans l'état de crise où nous étions, il ne fallait rien négliger et même entendre les plus fous.

Un affidé de Marat me conduisit dans un café de la Grève, et de là chez une femme où la conférence eut lieu à neuf heures du soir. Ce furent les mêmes propos; il m'engagea surtout à le conduire à Marseille: il se travestirait, me disait-il en jockey. Je ne promis rien, je craignais trop de faire un mauvais présent à mon pays. Cependant, croyant que sa douleur dérangerai davantage sa tête, je lui donnai quelques consolations. Je pensais alors que ses discours sanguinaires étaient le délire de son esprit, et non l'épanchement de son âme atroce.

Je n'ai bien connu Marat que lorsque j'ai vu signée de lui la lettre par laquelle le Comité de salut public de la Commune de Paris engageait toutes les municipalités de la France à imiter les massacres du 2 septembre...."
avatar
DA SYLVA
Citoyen

Nombre de messages : 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Bart le Mer 12 Mai - 21:27

DA SYLVA a écrit:"Nous avions tort de croire que les Français devaient faire la guerre avec des fusils: le poignard était la seule arme qui convint à des hommes libres. Avec un couteau bien affilé, on fait tomber son ennemi dans un bataillon comme au coin d'une rue. L'Assemblée nationale peut encore sauver la France; il faut qu'elle décrète que tous les aristocrates porteront au bras un ruban blanc, et qu'on les pendra lorsqu'on en trouvera trois réunis. Je veux qu'on attende dans les défilés de rues et des promenades les royalistes et les feuillants, et qu'on les égorge: c'est un acte d'humanité".

Je lui fis observer qu'on pouvait de cette manière tuer beaucoup de patriotes: "faible objection! me dit-il. Si sur cent hommes tués il y a dix patriotes, qu'importe! c'est quatre vingt dix hommes pour dix, et puis on ne peut pas se tromper; tombez sur ceux qui ont des voitures, des valets, des habits de soie, ou qui sortent des spectacles, vous êtes sûr que ce sont des aristocrates". On ne voudrait jamais croire que ces propos m'ont été tenus par Marat, si l'on retrouvait dans son journal les mêmes propositions.


C'était un drôle d'oiseau Marat !!! ce qu'il préconisait se réalisera dans les massacres de septembre !

Merci Antoine pour cet extrait !! sunny

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Crie du peuple le Dim 13 Mai - 13:24

Marat peut très bien avoir été médecin, vouloir même s’anoblir puis devant la révolution devenir un fervent patriote.
Je ne pense pas qu'on vie en pauvre avec des vêtements déchirés pour le plaisir.
avatar
Crie du peuple
Maire

Nombre de messages : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant le passé de Marat...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum