Vergniaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vergniaud

Message  Louis le Sam 17 Déc - 13:21

Bonjour à tous,

J'aime beaucoup le député Vergniaud qu'on nomme "l'Aigle de la Gironde", on dit de lui qu'il était un des grand orateurs de la République au même titre que Mirabeau et les anciens comme Cicéron. Pouvez-vous m'en dire plus sur lui : sa vie privée, son engagement politique etc... Very Happy.

Voici son portrait :




Merci pour vos réponses,

Amicalement,

Louis,
un admirateur de Vergniaud
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Sam 17 Déc - 23:07

Salut Louis,

Vergniaud est né à Limoges en 1755, il était le plus âgé des trois bordelais (Guadet-Gensonné) de la députation de la Gironde. On dit qu'il n'était pas beau car son visage était marqué par la petite vérole et il avait des lèvres épaisses mais lorsqu'il parlait sa figure s'illumine lui donnant beaucoup d'expression. Sa famille était de la bourgeoisie mais ruinée, il a fait ses études à Paris grâce au soutien de Turgot (alors intendant de Limoges), on l'a destiné à devenir séminariste mais Vergniaud a renoncé à cette carrière.

Revenu dans son pays natal, ruiné ne sachant vers quoi s'orienter lorsque son beau-frère (le mari de sa soeur aînée), François Alluaud, a eu la générosite de prendre en charge ses études de droit car un cet homme a surpris le futur "l"aigle de la Gironde" par la porte entrain de s'improviser en orateur. Le beau-frère avait eu le pressentiment que ce jeune homme fera une grande carrière et connaîtra la gloire ; aussitôt il a décidé de s'occuper de lui.

Vergniaud devint alors avocat à Bordeaux, son talent s'est vite affirmé. mais Vergniaud était un paresseux et un épicurien, il plaida les causes que quand il était à cours d'argent , un jour, un ami de Vergniaud s'étonna de voir sur son bureau un dossier non ouvert ; celui-ci montra sa bourse et disait : "j'ai encore six livres ; me croyez-vous assez sot pour travailler ?". .............

La suite c'est pour demain mon cher Louis car je suis fatigué, Morphée m'attend alors il ne faut que je m'attarde... drunken

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Bart le Dim 18 Déc - 11:49

Salut François,

Alors, as-tu bien dormi hier soir ? Morphée t'as-tu bercé ? Laughing

Si non tu me déçois quand tu dis que Vergniaud était un paresseux !!! Mad . Tu reprends la légende noire qui veut que l'aigle de la Gironde soit un paresseux, tu oublies que dans la nuit du 9 à 10 aôut 1792 lorsque le tocsin a sonné, Vergniaud présidait les séances à L'assemblée toute la nuit au milieu des canons et des fusillades pendant que les députés feuillants désertaient la Tribune... il s'était engagé engagé activement dans la Révolution mais bon j'y reviendrai après que tu nous aurais donner la suite du récit...on t'attend.... Wink

Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 490

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Dim 18 Déc - 16:18

euh oui ! j'ai bien dormi et je te remercie Bart ! Laughing sauf que j'aurais aimé avoir "la femme de ma vie" à mes côtés pour combler mes nuits de solitude .... Laughing Laughing Laughing Je rigole et ne prenez pas au sérieux ce que j'ai dit Embarassed

Si non pouvez-vous attendre pour la suite sur Vergniaud car j'ai perdu mes notes scratch , désolé...... pale
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Dim 18 Déc - 16:34

ça y est, j'ai retrouvé mes notes Wink

Elu à l'Asemblée législative en juin 1791, il siège en octobre 1791 et devient grâce à ses talents d'orateur l'un des grands orateur de la République ou de la tribune. Vivement hostile à la Cour, aux émigrés et aux prêtres réfractaires, il pousse à déclarer la guerre à l'Autriche, le 20 avril 1792. Le 10 août, en tant que président de l'Assemblée, il prononce les décrets suspendant le roi de ses fonctions. Président de la Convention, en janvier 1793, Vergniaud vote la mort du roi sans sursis. Néanmoins modéré (il a dénoncé la tyrannie de la Commune insurectionnelle), il tente de s'opposer aux premières mesures de salut public proposées par les Montagnards, telle la création du tribunal révolutionnaire. Après l'insurrection du 2 juin 1793, Vergniaud est Arrêté, refusant de fuir comme ont fait la plupart des Girondins pour soulever la province et Il est condamné à mort avec les principaux chefs de la Gironde (dont Brissot, Gensonné, Lasource, Ducos et Fonfrède) et sera exécuté le 31 octobre 1793. On lui a prposé du poison pour échapper à la guillotine mais Vergniaud préfère mourir sur l'échafaud pour partager le même sort que Ducos et Fonfrède qui l'ont suivi dans la mort...

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Louis le Mar 20 Déc - 17:12

Salut François,

Merci pour ses notes Very Happy
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Bart le Mar 20 Déc - 17:20

Salut Louis,

J'ai commencé une notice biographique sur Vergniaud mais inachevée, car je vais bientôt partire en vacances je la finirais en janvier 2006,Si tu veux je te diffuse ci-dessous . Si non, je voudrais souhaiter à tout le monde des bonnes fêtes de fin d'année et à l'année prochaine.

santa :rendeer: :joker:

Pour Louis, Voici le contenu de ma rédaction (inachevée) sur Vergniaud..tu peux la retrouver également dans la rubrique "notice biographique"

Pierre-victurnien Vergniaud est né à Limoges le 31 mais 1753, il était issu d’une famille aisée mais ruinée : son père vendait des fournitures pour les armées. Vergniaud s’était forgé une culture riche en littérature grecque et romaine : ses modèles sont Cicéron et Démosthène. Grâce à ses connaissances, il s’est fait remarqué par Turgot (alors intendant du Limousin), celui-ci lui fait obtenir une bourse pour étudier à Paris au lycée Duplessis. La mort de son père et la faillite de sa famille l’obligea à entrer au séminaire mais cette vocation ne l’inspira guère, bientôt il abandonna l’état ecclésiastique et se retourna dans son pays natal.

Désormais sans avenir, Vergniaud vécut une vie morne et solitaire ; il passa son temps libre à exercer l’art oratoire, un jour, son beau-frère François Alluaud, l’entendit à travers la porte et reconnut son talent d’orateur, décida de payer ses études de droit. Grâce à l’appui financier de M. Alluaud, Vergniaud entra aux barreaux et devint avocat ; le célèbre écrivain et parlementaire Dupaty ayant reconnu son éloquence décida de le recommander et de le protéger, il écrivit à M.Alluaud « j’ai payé de mes deniers et je continuerais à payer pour d’autres années la pension de votre beau-frère….il ne lui faut que du temps … un jour il fera une grande gloire à son nom.. ». Vergniaud travailla pour M. Dupaty et a appris l’art d’éblouir par des phrases frappantes et éloquentes.

Malgré un physique ordinaire et un peu disgracieux car son visage est marqué par des traces de la petite vérole, Vergniaud connaît un grand succès féminin ; car lorsqu’il parla en public son visage prend un teint éblouissant et le public resta subjuguer par son art oratoire (il faut rappeler que Sous la Révolution, la tribune est remplie lorsque Vergniaud donna des discours). De plus, en bon épicurien, notre Vergniaud était un bon vivant, les dettes qu’il contractait chez son bottier ou son perruquier ne l’empêchait pas de jouir pleinenement de la vie : c’était un homme coquet qui aima se vêtir et se coiffer, d’ailleurs jusqu’à sa mort, Vergniaud continuera même en prison à se faire coiffer par son fidèle valet.

Lorsque la Révolution survint, le futur grand orateur accueillit avec enthousiasme la prise de la bastille ; il entra dans la garde nationale et se fait élire membre de l’administration départementale et fonda à Bordeaux avec ses amis Ducos et Fonfrède le Club des Amis de la Constitution (filiale de la célèbre Club des Jacobins). La fuite de Louis XVI à Varennes lui donne une répugnance telle qu’il proposa une mesure de comparution devant La Haute court pour le souverain. A partir de ce moment, Vergniaud ne plaidera que les causes des paysans contre la seigneurie ce qui contribue à sa célébrité dans la région bordelaise comme étant l’homme qui soutient la cause du pauvre opprimé contre le despotisme féodal. C’est grâce à cette renommée que notre Vergniaud se fera élire député de la Législative en septembre 1791. Il part donc pour Paris avec ses collègues également élus avec succès Guadet, Gensonné et Ducos mais à peine arrivés à la capitale, ils éprouvent quelques difficultés à se procurer un appartement, il écrivit à sa soeur: « nous sommes quatre qui voudrions demeurer ensemble et qui courons de tous côtés pour trouver un logement, nous n’avons qu’un provisoire et encore l’avons-nous cherché longtemps, tous les hôtels sont remplis ».

Dans une autre lettre à sa sœur, Vergniaud montra sa crainte devant la responsabilité de son mandat de député : « j’ai déjà assisté à une séance de l’assemblée nationale mourante, nous lui succéderons le 1er du mois, c’est une mesure qui me flatte et m’effraie ». Dès la première séance de la Législative, le trio bordelais va se distinguer des autres députés, ils soutiennent les mesures qui contribuent à ôter le mot « sire » ou »majesté » à Louis XVI et de remplacer le fauteuil royal par un simple fauteuil. Très vite, Vergniaud se fait élire président de l’assemblée, il s’inscrit alors au club des Jacobins et se rapproche de Brissot, alors député et prédisent du club ; ce dernier avait crée, la société des amis des noirs qui a pour but de défendre le statut des esclaves dans les colonies françaises, ce qui intéressa fort Vergniaud et ses amis. (suite du récit en 2006)......


bonnes fêtes et joyeux Noël, santa :rendeer: santa :joker: santa N'abuse pas sur le champagne François, à propos tu finiras par trouver "la femme de ta vie" Wink Wink

Bart


Dernière édition par le Mar 20 Déc - 19:50, édité 1 fois

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 490

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Mar 20 Déc - 19:41

Merci, j'attends cette"femme" avec impatience Laughing

Bonne fête à toi aussi santa . Et toi aussi, ne bois pas trop drunken

passe des bonnes vacances et à l'année prochaine drunken santa santa


François santa



Ps: j'ai erroné dans la date de naissance de Vergniaud pale Merci Bart de l'avoir rectifiée : il est né en 1753 et 1755.......Superbe ce que tu as écrit sur Vergniaud Very Happy
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Louis le Mer 21 Déc - 8:39

Bonjour Bart et François,

Merci pour toutes ces précisions. Bart, ta notice m'a aidé à connaître davantage "l'aigle de la Gironde et j'attends avec fébrilité la suite de ton récit.

Je vous souhaite à tous une très bonne fête de fin d'année. santa
Que tous vos voeux se réalisent... santa

Louis
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Mer 21 Déc - 8:43

François a écrit:Ps: j'ai erroné dans la date de naissance de Vergniaud pale Merci Bart de l'avoir rectifiée : il est né en 1753 et 1755.......Superbe ce que tu as écrit sur Vergniaud Very Happy

Décidément je n'y arriverai jamais scratch je voulais dire : il est né en 1753 et"non" en 1755.


Merci pour tes voeux Louis, moi aussi je te souhaite de passer d'agréables fêtes de fin d'année... santa

F.
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Louis le Mer 21 Déc - 9:16

A propos François, Angepitou, n'interviens plus sur le forum ?
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Mer 21 Déc - 9:59

En effet, maintenant que tu me fais rappeler, Angepitou participe de moins en moins sur le forum !!! je vais essayer de l'envoyer un message privé pour avoir de ses nouvelles.
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Bart le Dim 22 Jan - 13:55

Salut Louis,

Je viens de finir le portrait de Vergniaud, tu trouveras dans la rubrique "notice biographique". j'espère que tu auras toutes les réponses que tu attendais sur le député. Smile

Amicalement,

Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 490

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Louis le Dim 22 Jan - 18:06

Merci Bart, je viens à l'instant de la lire, c'est très bien écrit ta notice sur Vergniaud, je te remercie pour tous ces éclaircissements, je vois que tu connais bien notre député de la Gironde.. Very Happy

Louis,

à Mardi............
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Jeu 2 Fév - 22:24

Félicitation Bart, j'adore ta notice je l'ai parcourue avec délice, on voit bien ici l'oeuvre d'une grande admiratrice de l'Aigle de la Gironde. roooo !! .

La République a sacrifié son grand orateur, en le G !!! , elle s'est suicidée elle-même piiiiiiiiiiiii fusiiiiii.

Depuis deux cent ans, aucun orateur n'a pu égalé le talent de Vergniaud et peut-être jamais... pas d'accord . Je rends hommage à ce Grand Homme d'état oyez ! oyez !

Avez-vous remarqué ? je joue avec les nouveaux smilies que Bart a téléchargés : ils sont si drôles, en voici quelques uns pour le plaisir de le voir ....

mu !! peuu !!! ameuuu ! biiise taaa!! piiiiiiiiiiiii demooo riiiiiiiir

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Louis le Sam 4 Fév - 10:36

oui, je vois surtout que ton voyage à Paris t'a redonné l'espoir ameuuu ! ;

en tout cas tu nous manques cruellement.... peuu !!!
avatar
Louis
Commandant de La garde Nationale

Nombre de messages : 181

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  angepitou2001 le Sam 4 Fév - 11:33

oh! oui! que tu nous manques François peuu !!! peuu !!! peuu !!!

C'est le vide chez moi depuis ton départ Mad


reviens nous vite ameuuu ! ameuuu !
avatar
angepitou2001
Maire

Nombre de messages : 79
Paris : Paris 7e

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  François le Sam 4 Fév - 19:19

Merci les gars pour ces gentils petits mots, roooo !!

Vous aussi vous me manquer... surtout Bart peuu !!! peuu !!!
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vergniaud

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum