Procés des 21 Girondins : du 24 au 30 octobre 1793

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Procés des 21 Girondins : du 24 au 30 octobre 1793

Message  Bart le Mar 25 Oct - 15:53

Bonjour,

Le procés des 21 Girondins s'est déroulé du 24 au 30 octobre 1793. Les accusés sont : Brissot, Gensonné, Vergniaud, Duperret, Carra, Gardien, Valazé, Duprat, Sillery, fauchet, Ducos, boyer-fonfréde, Lasource, Lesterpt-Beauvais, Duchastel, Mainvielle, Lacaze, Lehardy, Boileau, Antiboul et Viger.

J'y reviendrais sur les détails du procés pochainement...

Cordialement,

Bart


Dernière édition par Bart le Sam 22 Nov - 11:16, édité 2 fois

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

procés

Message  Bart le Mar 25 Oct - 16:10

Bonjour,

Ces 21 sont accusés de crimes les plus grotesques. Le requisitoire de Amar (inspiré de celui de saint-just ) contient 50 pages. Les malheureux prisonniers sont accablés sous des affirmations exagérees et mensongères : ils sont coupables de la déchirure du pays et de tous les maux. selon Amar, les "Brissotins" ont travaillé depuis la Révolution pour le compte de l'Angleterre soit pour le rétablissement de la Monarchie. Ils ont voulu affamer le peuple pour étouffer au berceau la liberté ; ils ont tout fait pour sauver Louis XVI, ils ont provoqué la guerre civile dans le pays, ils ont voulu divisé la France en dressant les provinces contre Paris et en professant le fédéralisme et ils sont les responsbles de l'assasinat de Marat et donc jamais parti n'a été aussi nuisible pour la France.

Cordialement
Bart

_________________
Vertu tu n'es qu'un nom, je te cultivais comme une réalité, et tu étais l'esclave de la Fortune - (Brutus)
avatar
Bart
Administrateur

Nombre de messages : 489

Voir le profil de l'utilisateur http://lagironde.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Brissot

Message  François le Ven 28 Oct - 16:30

Brissot avait été mis sur la sellette en tant que chef des "factieux" lors du procés.

Il parait que tout l'auditoire a été attendri par les défenses des Girondins, la Montagne, craignant que le peuple attendri pouvait relaxer les accusés, décrete que ces derniers n'ont pas droit à la défense... Neutral il fallait accélérer le procés, pour cela il décrete :

1 - débarrasser le tribunal des formes qui étouffent la conscience et empêchent la conviction

2 - ajouter une loi donnant aux juges la faculté de déclarer qu'ils sont assez instruits. Alors et seulement alors, les traitres seront décus et la terreur sera à l'ordre du jour.

robespierrre approuve , docile la Convention vote le décret. C'est l'arrêt de mort des Girondins, privés de leurs défenses et de leurs eloquences, les malheureux sont des proies faciles de la Guillotine.

François
avatar
François
Député

Nombre de messages : 218

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Procés des 21 Girondins : du 24 au 30 octobre 1793

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum